Effet d'annonces et action en prévision

09/04/2007 00:00

L'attribution un demi-poste d'infirmière à la rentrée 2008 sur le secteur de Vigny n'est pas une solution même provisoire dans les conditions où elle est réalisée :

 

Le secteur de Bray et Lu connaît le même manque d'infirmière depuis la création du collège. Annonce leur a été faite de la mise en place de 2 demi-postes pour la rentrée prochaine en attendant, en 2008, la création d'un poste définitif.

 

Puis, l'annonce d'un demi-poste pour nous pour la rentrée 2007 a été faite suite à une action menée par le collectif du secteur de Vigny à une réunion organisée par le Conseil Général en présence de François Scellier et Guy Paris. Cependant, il semble que cela se soit fait au détriment du secteur de Bray et Lu auquel on supprime un des 2 demi-postes attribués.

 

Cette situation n'est pas gérable : imaginez un poste provisoire, pourvu par une vacataire à 8 euros de l'heure couvrant les 2 collèges et les 23 écoles des 2 secteurs dans sa petite voiture...

 

L'action doit donc se poursuivre !

 

Le 24 avril à 20h30 au collège se déroulera une réunion pour organiser la prochaine action "Hôpital de campagne" prévue le mercredi matin 09 mai (action décidée par le collectif).

 

Voici d'ores et déjà les grandes lignes de cette action.

 

Les parents prendront symboliquement toute l'équipe éducative en otage (ils sont bien entendu d'accord), pour participer à une manifestation conviviale et instructive sur la santé de nos enfants.

 

Des stands et ateliers sur les thèmes de la prévention et l'information (tabac, alcool, drogue, MST, SIDA, violence, sécurité routière, alimentation, gestes de 1er secours) seront mis en place.

 

Dans un hôpital de campagne, il doit y avoir des séances de bandages... Donc, toutes les infirmières disponibles et solidaires sont invitées à être présentes ce jour là, idem pour les moniteurs de la croix rouge ou de la sécurité civile ou pour les pompiers volontaires. Le collectif invite ceux d'entre nous qui ont de telles connaissances à les solliciter.

 

Il y aura un cahier de doléances que rempliront les collégiens sur leur vécu dans un collège sans infirmière. Ses paroles de jeunes seront jointes aux pétitions et envoyées au rectorat.

 

Bien entendu la presse sera conviée et si, comme pour les infirmières, certains ont des contacts avec FR3 ou autres n'hésitez pas à vous signaler.

 

Pour les détails de l'organisation et des besoins, nous sommes attendus nombreux le 24 et invités à ne pas hésiter à en parler autour de nous, auprès de parents d'élèves du collège et de primaire.

 

Le collectif aimerait que cette opération soit conduite également dans les écoles (un mercredi ou samedi matin selon) et cette éventualité sera abordée le 24.

 

Toutes les suggestions seront les bienvenues, soyons nombreux !

—————

Précédent